Bordeaux Métropole et le GPV Rive Droite lauréats "Quartiers Fertiles"

Mis à jour le 18 décembre 2020

Bordeaux Métropole et le GPV Rive Droite sont lauréats de l’appel à projet« Quartiers Fertiles », initié par l’ ANRU. Ce soutien financier et technique va permettre d’accélérer les projets de transition alimentaire, au profit des quartiers prioritaires.

ANRU

L'appel à projets Quartiers Fertiles

Convaincus que l’agriculture urbaine est source de bénéfices environnementaux, sociaux, éducatifs et économiques, l’ANRU et ses partenaires – Secrétariat général pour l’investissementBanque des Territoires et Ademe  – souhaitent accompagner et soutenir les collectivités et leurs partenaires à prendre en compte l’agriculture urbaine dans les projets de renouvellement urbain. Pour ce faire, l’appel à projet « Quartiers Fertiles » a été lancé le 5 février 2020, doté de 21 millions d’euros, auxquels s’ajoutent 13 millions, apportés par le plan France Relance.

Bordeaux Métropole et le GPV Rive Droite lauréats

Une 1ère série de lauréats a été annoncée le 7 décembre 2020 : sur 62 projets déposés pour cette première vague, 27 lauréats ont été désignés, dont le projet présenté par Bordeaux Métropole, le GPV Rive Droite et les Villes de Lormont, Cenon, Floirac et Bordeaux.

L’ambition de cette candidature était de positionner l’agriculture urbaine comme un enjeu de développement économique et de santé publique, de production alimentaire et de résilience pour et avec les habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville, concernés par le nouveau programme de renouvellement urbain (NPNRU) sur la rive droite de la métropole : Joliot-Curie sur les communes de Bordeaux – Cenon et Floirac / Palmer – Saraillère – 8 Mai 45 – Dravemont sur les villes de Cenon et Floirac / Carriet à Lormont.

L'objectif est de favoriser et renforcer un écosystème alimentaire (de la production à la consommation en passant par la transformation et la sensibilisation) afin d’accroître la part des produits locaux dans la restauration collective publique car celle-ci bénéficie à tous, et d’abord aux plus fragiles, aux enfants et aux séniors.

Les prochaines étapes du projet

L’appel à projets « Quartiers fertiles » permet de soutenir financièrement les candidats en termes d’ingénierie, d’investissement et de personnel, mais a également vocation à accompagner techniquement les porteurs de projets en s’appuyant sur un large réseau de partenaires publics et privés. Désormais lauréats, le travail commence pour la Métropole, le GPV et les villes. La première étape consistera à finaliser les cofinancements et à mettre en place la gouvernance et la méthodologie afin d’affiner puis engager le plan d’action.

En savoir plus