Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Le 16 octobre, c’est la Journée mondiale de l’alimentation !

Mis à jour le 22 octobre 2019

Des centaines d’événements dans plus de 150 pays mettent à l’honneur l’alimentation à l’initiative de la FAO.

FAO

Une initiative mondiale

Le 16 octobre est célébrée la Journée mondiale de l’alimentation. Dans le monde entier, gouvernements, entreprises, ONG, agences de presse, collectivités territoriales, organisations de la société civile et grand public s’allient en faveur d'une alimentation saine pour tous. 

Une alimentation saine pour un monde #FaimZéro

Nous avons assisté ces dernières années à une transformation profonde de notre alimentation et de nos habitudes alimentaires du fait de la mondialisation, de l'urbanisation et de la hausse des revenus. Nous sommes passés d'une alimentation de saison, essentiellement végétale et riche en fibres à une nourriture hypercalorique, riche en amidons raffinés, en sucres, en graisses, en sel, en aliments transformés, en viande et autres produits animaux. A la maison, on cuisine de moins en moins, et les consommateurs, en particulier dans les zones urbaines, font de plus en plus leurs courses dans les grandes surfaces, mangent dans les fast food, dans la rue (street food) ou achètent des plats cuisinés à emporter.

L'association de régimes alimentaires malsains et de modes de vie sédentaires a entraîné l'escalade des taux d’obésité, non seulement dans les pays développés, mais aussi dans les pays à faible revenu où coexistent souvent la faim et l'obésité. A l'heure actuelle, plus de 670 millions d'adultes et 120 millions de filles et de garçons (de 5 à 19 ans) souffrent d’obésité, et plus de 40 millions d'enfants de moins de cinq ans sont en surpoids, tandis que plus de 820 millions de personnes souffrent de la faim.

Une mauvaise alimentation est le principal facteur de risque de mortalité à travers le monde par maladies non transmissibles (MNT), notamment les maladies cardiovasculaires, le diabète et certains types de cancers. Et les mauvaises habitudes alimentaires, responsables d'un cinquième des décès dans le monde, grèvent lourdement les budgets de santé nationaux avec des coûts s'élevant à 2000 milliards de dollars par an.

L’obésité et les autres formes de malnutrition touchent actuellement près d'une personne sur trois, et en 2025, une personne sur deux, selon les projections. La bonne nouvelle est qu'il existe des solutions abordables pour réduire toutes les formes de malnutrition, mais celles-ci demandent un plus grand engagement et des mesures à l'échelle mondiale.

Passer à l’action

Le mois de l’alimentation durable à la Maison écocitoyenne

Pour sensibiliser les habitants de la métropole bordelaise, la Maison écocitoyenne a prévu une programmation qui met à l'honneur l'alimentation locale à travers différents ateliers, expositions, conférences…

Programme d'octobre

Du 16 octobre au 13 novembre, l'exposition MIAM! (Mangeons grâce aux Initiatives d'Alimentation en Mouvement!) fait son retour à la Maison écocitoyenne :

  • Quels sont les enjeux majeurs de l’agriculture aujourd’hui (qualité du sol, pollution, santé, goût…) ?
  • Comment relocaliser l'alimentation sur un territoire qui se densifie afin de renforcer ses capacités d’autonomie ?
  • Comment faire prendre conscience de l’importance du local, du bio ?
  • Quelles sont les innovations, les initiatives positives de notre territoire ?
  • Quel avenir pour les emplois liés à l’agriculture urbaine et toute la filière qui en découle ? 

Une conférence dédiée à l'alimentation durable se tiendra le 24 octobre à 18h à la Maison écocitoyenne : « Santé et climat, la solution dans votre assiette ? »