Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Participer à ImPACtons !, le débat sur l'agriculture

Mis à jour le 16 septembre 2020

Après avoir été suspendu en raison de la crise sanitaire, le débat ImPACtons reprend sur la plateforme participative !

ImPACtons!

Le débat ImPACTons ! est relancé

Suspendu le 3 avril en raison de la crise sanitaire, le débat ImPACtons est relancé depuis le 1er septembre.

Une plateforme est mise à disposition pour permettre au grand public de donner un avis et formuler des propositions. A compter de ce jour, toutes celles et tous ceux qui le souhaitent peuvent de nouveau se rendre sur la plateforme participative pour contribuer et exprimer leur avis sur les différents sujets de la PAC : modèles agricoles, alimentation, pratiques d’élevage, conditions de vie des agriculteurs...

Participer au débat en ligne

Des débats publics organisés partout en France, libres et ouverts à toutes et tous. Du 11 septembre au 28 octobre 2020, des débats publics sur le terrain sont organisés dans chaque région de France. Vous pouvez retrouver le calendrier en cliquant ici. Pour des raisons sanitaires, l’inscription est nécessaire pour y participer, sous réserve du nombre de places disponibles. Elle peut se faire par mail : impactons@debat-cndp.fr ou par téléphone : 01 44 49 85 94.

Du 25 au 27 septembre, 140 citoyennes et citoyens tirés au sort se réuniront pour débattre sur les enjeux de la politique agricole française et européenne. L’Assemblée Citoyenne sur l’Agriculture (ACA) réunit, du 25 au 27 septembre 2020, à La Bellevilloise (19-21 rue Boyer, 75020), 140 citoyen·ne·s tiré·e·s au sort, venant de chaque région de France, pour débattre sur les enjeux de la politique agricole française et européenne. Il s’agit d’une méthode reposant sur la séquence suivante : apport d’une information équilibrée et plurielle aux participants, travail de délibération avec l’appui d’experts, temps de délibération entre les participants. Ce panel ne vise pas à représenter la France du point de vue statistique mais à représenter plutôt la diversité et la significativité de sa population. Des critères de sélection ont toutefois été identifiés : âge, genre, catégories socio-professionnelles, résidence en milieu urbain, périurbain ou rural.

Un kit « J’organise mon débat » a été élaboré pour permettre à toutes celles et tous ceux qui le souhaitent d’organiser leur propre débat entre amis, en famille, au bureau, en milieu scolaire, … 

Restitution et communication du gouvernement

Fin décembre, la Commission remettra au ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation un compte rendu intégrant toutes les contributions.
Fin mars, le gouvernement aura l’obligation de communiquer sur sa décision de suivre ou non l’avis des citoyens et la manière dont il procédera.

La prise en compte de la crise Covid-19 dans le débat

La commission en charge du débat imPACtons! reste à l’écoute de celles et ceux pour qui cette crise a suscité ou suscite encore des réactions et des réflexions : agriculteurs, consommateurs, transformateurs, distributeurs, associations, étudiants, etc.

Cette crise, notamment ses impacts sur l’agriculture, représente une donnée essentielle à intégrer au débat. Les contributions recueillies pendant cette période de suspension serviront à restructurer les débats à venir et seront intégrées au compte-rendu final :

  • Laisser un témoignage : raconter au grand public les métiers des secteurs agricoles et agro-alimentaire ou lui faire connaître les impacts de cette crise. Quelles sont les spécificités, les forces, les faiblesses de votre filière ou de votre métier particulièrement mises en exergue par la crise ?
  • Faire une proposition : proposer des sujets ou des contributions précises que cette crise vous inspire en vue de la réouverture du débat, en lien avec le sujet « D'où repartir : Quel débat sur l’agriculture face à la crise du Covid-19 ?».